addactis-premium-content-pricing-afrique

La Tarification : un impératif pour les assureurs non-vie en Afrique

08/06/2021

Et si la croissance de votre compagnie et sa profitabilité durable dépendaient de votre politique de tarification et de souscription ?

Démonstration par l’exemple du marché africain de l’assurance non-vie.

Tout le monde s’accorde à la fois pour constater la quasi-absence de l’Afrique sur la carte du monde de l’assurance non-vie et pour voir dans ce même marché africain la plus grosse réserve au monde de potentiel de croissance. C’est un premier paradoxe pour ce continent qui a vu naître l’une des plus anciennes forme de solidarité financière (et d’assurance) chez les phéniciens.

Tous les indicateurs vont dans le même sens : depuis les taux de pénétration de l’assurance sur le continent (en moyenne deux fois plus faible que dans le reste du monde) jusqu’au développement économique générant une croissance rapide des besoins en assurance. Quand on connait la fonction cruciale de l’assurance en tant qu’accompagnateur de tout développement économique, chaque nouveau bien ou personne couverte pour tout risque supplémentaire représente une bonne nouvelle pour le continent. Cette tendance est si forte que la crise COVID ne la changera pas fondamentalement et ne fera, au pire, que retarder celle-ci de quelques mois ou quelques années.

1. UNE PRESSION TECHNIQUE DE PLUS EN PLUS FORTE POUR LES ASSUREURS DU MARCHÉ AFRICAIN

Chaque assureur du continent africain doit prendre part à cette croissance, d’autant qu’il y est contraint par de fortes pressions venant de tous côtés.

Les principales pressions qui contraignent l’assureur non-vie proviennent majoritairement des diverses ruptures technologiques, réglementaires, environnementales, comportementales auxquelles notre profession doit faire face dans un momentum particulièrement « brutal ».

2. VERS UNE TRANSFORMATION COMPLÈTE DE LA TARIFICATION

Dans un récent article intitulé « The post-Covid-19 pricing imperative for P&C insurers”, McKinsey & Company illustrait dans le tableau suivant
(le « McKinsey Pricing Framework ») la mise en place d’un processus dédié aux assureurs non-vie pour l’atteinte de l’excellence en matière de tarification :
Ces préconisations vraiment universelles, s’appliquent aussi au continent Africain, à condition toutefois d’intégrer les spécificités des marchés locaux.

Dans la suite de cet article, vous retrouverez :

  • Les 5 axes d’amélioration de votre politique de tarification en Afrique ;
  • Les 2 principaux facilitateurs, éléments déterminant pour l’Afrique ;
  • Les 4 étapes de la stratégie de tarification à adopter, afin de vous préparer à la croissance durable.

>> Téléchargez l’article complet <<